Entretien avec Antoine Page

C’est assez bien d’être fou, c’est l’idée de se lancer sans se poser de questions

Cette année 2018, est sorti C’est assez bien d’être fou, conte cinématographique et road-movie, où deux amis, un réalisateur et un dessinateur, décident de traverser l’Eurasie pour rejoindre Vladivostok à bord d’un vieux camion. Sans se poser de questions.

Au fil des paysages traversés, des rencontres inopinées, le duo se déleste du matériel superflu pour atteindre la ville portuaire, aux confins de la Russie.

 

Entre-temps, les étapes sont jalonnées par les dessins et les peintures du street artist Bilal Berreni, alias Zoo Project, mort quelques mois après la fin du tournage.

 

La sortie du film est l’occasion de lui rendre hommage.